Experimental performance movie

by A.j Dirtystein.

Music by Sacha Bernardson

Explore Now
Separator

Citation

CITATION

Teaser

TEASER

Separator









Separator

Synopsis

SYNOPSIS

"Don't Pray for us" est un éloge à l'inconnu, une quête de soi et du monde par la destruction des barrières de l'inconscient et de la conscience mais également la destruction des frontières géographiques. Ainsi, en redonnant une teinte sexuelle au sacré et en faisant du rituel païen un lieu de puissance individuelle, cette vidéo-performance questionne les limites entre le personnel et le collectif par la transmission et la "Participation mystique" (au sens Jungien) dans l'acte performatif. L'action artistique fonctionne par le biais du transfert, c'est-à-dire autrement que par l'autorité du discours, et personne face à une histoire donnée, un conte, une action ou une oeuvre n'est passif : c'est par le regard que passe la relation à l'autre mais aussi par les images que peuvent véhiculer nos inconscients. Ces derniers dialoguent entre eux, faisant du rêve, du songe, du fantasme, les ailleurs qui modèlent notre imagination et redéfinissent les limites de notre présent, quand ceux-ci sont poussés à être réalisés et assumés.
Quoi de plus beau qu'un corps qui se révèle au monde ni comme étranger à soi, ni comme étranger pour les autres ?

Separator

"Don't Pray for us" is a tribute to the unknown, a search for self and the world by destroying the barriers of the unconscious and of the consciousness but also the destruction of geographical boundaries. Thus, by restoring a sexual tinge to the sacred ritual and by making of the pagan ritual, a place of higher individual power output, this video performance throws into question the boundaries between the personal and the collective by the transmission and "Participation mystique" ( in a Jungien sense ) in the performative act. The artistic action works through the transfer, that is to say, in a way different than the authority of rhetoric; and nobody, facing a given story, a tale, an action or a work of art, is passive: that's via the look that passes the relationship to another, but also by the pictures what can convey our unconscious. These latter interact with each other, making the dream, the thinking, the fantasy, the elsewheres that shape our imagination and redefine the limits of our present, when these are pushed to to be realized and assumed.
What could be more beautiful than a body that reveals to the world nor as a foreign for oneself, nor as stranger for others?























Separator

Portfolio

PORTFOLIO


Film

FILM

Separator

READ MORE ON : http://www.vice.com/de/read/wie-ein-porno-ueber-behinderungen-das-berliner-pornfilmfestival-spaltet-125

[...] Dass Schönheit auch im vermeintlichen Makel liegen kann, demonstriert die experimentelle Fetisch-Regisseurin Aj Dirtystein mit dem Kurzfilm Don't Pray For Us auf dem Berliner Pornfilmfestival. [...]

READ MORE ON : http://www.sadique-master.com

[...] Comme vous pourrez le constater, ce court métrage est loin d'être vide de sens, mais c'est aussi une expérience sensorielle où l'image est indissociable de la musique comme le corps l'est à l'évocation de l'art. [...]

READ MORE ON : http://www.barbieturix.com

[...] Au travers de performances où elle mêle réflexions sur la religion catholique, la sexualité, le corps et ses fluides, elle met en scène des tabous et les dépouille à sa manière, pour un message politiquement fort et artistiquement puissant. On l'avait aperçu dans la pastille d'Emilie Jouvet, "Entre filles qu'est-ce qu'on risque?". Aujourd'hui, c'est elle qui passe derrière la caméra avec un premier court métrage : "Don't pray for us". [...]

Separator

Events

PROJECTIONS

- Sélectionné pour le Porn film Festival de Berlin 2015.
pornfilmfestivalberlin.de

- Projection au San Francisco Bay Area Sex Worker Festival.
Program (page 15)
sexworkerfest.com

- Le 16 Avril, Bordeaux, à l'Utopia, Festival "Cinemarges".
Facebook Festival Cinemarges

- Le 20 Février, Bordeaux, à L’Envers, 19 rue Leyteire, Exposition "Zones érogènes" du collectif Sauvage Garage.
FacebookEvent/Exposition "Zones érogènes"

- Le 7 Février, Bruxelles, Le Barlok, avenue du port 53, pour la soirée de lancement du collectif Bitchcraft.
bitchcraft.noblogs.org/events

- Le 9 Septembre, Montréal, UQAM, Séminaire "Création et Féminisme".

- À l'Utopia, à Toulouse, le mardi 16 Septembre.
http://www.cinemas-utopia.org/toulouse/
Performance avec Sacha Bernardson en live.
Avec en première partie le documentaire de Daniel Aguirre "We are born naked and the rest is drag".

- Le 27 Septembre à Nancy au Cabaret Rouge.

- Du 3 au 5 Octobre, expo Sortilège(s), à Bruxelles (secret place)

Separator
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~-->